Augmentation des seins : les prothèses mammaires et les alternatives pour avoir des seins généreux

Constituées en silicone, c’est presque la seule information que la plupart des candidates à une augmentation des seins savent sur les prothèses mammaires. Comment ces prothèses sont-elles  fabriquées? Leur usage est-il sécurisé ? Quelle est leur durée de vie ? Et plein d’autres questions dont les réponses sont toujours méconnues pour plusieurs personnes dont entre autres celles qui ont subi une augmentation mammaire par des prothèses.

Caractéristiques des prothèses mammaires

Les prothèses mammaires sont des dispositifs qui s’utilisent pour des fins esthétiques (augmentation de la taille de la poitrine ou traitement d’une ptôse mammaire) ou lors d’une reconstruction mammaire après un cancer.

Les prothèses de la 5ème génération utilisées aujourd’hui sont les plus fiables. Elles sont constituées d’un gel en silicone cohésif, cela veut dire que même en cas de rupture de la prothèse, le gel ne quitte pas l’enveloppe et le sein gardera sa forme.

Le retrait et le remplacement de la prothèse en gel cohésif devient alors beaucoup plus facile que dans le cas d’utilisation d’une prothèse classique en gel de silicone liquide.

Cette caractéristique n’est pas présente dans les prothèses de la 4ème génération et les générations antérieures. Le gel non cohésif se disperse en dehors de l’enveloppe en cas de rupture.

L’usage des prothèses actuelles est très sécurisé. Les marques utilisées par la plupart des établissements  de santé sont approuvées par des institutions spécialisées. Plusieurs tests et essais sont réalisés sur les implants afin de garantir la sécurité de la patiente porteuse de la prothèse.

Autres alternatives aux implants mammaires

L’augmentation mammaire par des prothèses mammaires est une procédure chirurgicale avec des suites opératoires souvent un peu lourdes. La médecine esthétique a trouvé des solutions moins invasives et dont les résultats sont presque les mêmes.

Injection de la graisse autologue

Provenant des zones donneuses de la patiente elle-même, la graisse utilisée pour donner plus de volume à la poitrine ne présente aucun risque de rejet ou de complication de non compatibilité après l’opération.

Cette technique permet de traiter les asymétries de la poitrine et augmenter légèrement le volume des seins. Les cicatrices de cette opération sont minimes et quasi invisibles. Plus d’informations sur le lipofilling des seins ici.

Augmentation de la poitrine par macrolane

C’est un acte de médecine esthétique qui permet d’augmenter le volume de la poitrine sans chirurgie. Ce traitement ne nécessite pas d’anesthésie et ne laisse aucune cicatrice.

L’augmentation des seins par macrolane est de moins en moins pratiquée, notamment après la décision de l’AFSSAPS.