Greffe de cheveux FUE

La chirurgie de la calvitie permet aux hommes et aux femmes, victimes d’alopécie androgénétique de retrouver une plus belle toison. Parmi les techniques de greffe de cheveux mises en pratique par les chirurgiens, il y a la technique FUE ou Follicular Unit Extraction.

Les techniques de transplantation

Les techniques de greffe de cheveux se distinguent principalement par la méthode de prélèvement et d’implantation des cheveux. Elles peuvent se faire par micro-greffes ou par unités folliculaires. On distingue trois techniques toutefois. Il y a la technique du FUE, du FUL ou du FUT (transplantation d’unités folliculaires)

La greffe FUE

C’est vers les années 1930 qu’apparaissent les micro-greffes de cheveux. Pour obtenir ces micro-greffes, il est possible de procéder à une extraction d’unités folliculaires ou FUE. Dans ce cas, l’extraction peut se faire à la main ou au moteur en utilisant un micro-punch.

But de la technique FUE de greffe de cheveux

Cette intervention peut avoir pour but de prélever 1 à 4 cheveux de chaque orifice pilosébacé, afin de les transplanter chez l’homme comme chez la femme, sur des régions chauves ou dégarnies de cheveux. Elle peut aussi servir à recouvrir une cicatrice apparente après une chirurgie, une brûlure, après la ménopause, etc.

L’intervention : principes et étapes

L’intervention se déroule sous anesthésie locale. Pour extraire les cheveux dans les cas d’une FUE, le rasage des cheveux est un préalable obligatoire. Grâce à un punch dont le diamètre n’excède pas 1 mm, les cheveux sont alors prélevés sur les principales zones donneuses qui sont la région occipitale et frontale. L’extraction des unités folliculaires peut se faire manuellement ou à l’aide d’un moteur électrique.

Une fois les greffons obtenus, ils sont contrôlés, placés dans un sérum glacé avant leur réimplantation. Près de 1000 unités folliculaires peuvent être prélevées durant 3 h.

Pour perforer la zone receveuse, le chirurgien se sert des lames de la microchirurgie ophtalmique. Il utilise ensuite des pinces de joaillier ou un implanteur de Choï pour l’implantation d’unités folliculaires. Cette intervention peut durer 6 h.

Avantages et inconvénients du FUE

Le principal avantage de la technique FUE c’est que les cicatrices du prélèvement sont presque invisibles. La cicatrisation des micro-perforations est rapide, et la suture n’est pas nécessaire.

L’inconvénient au contraire, c’est que cette technique de chirurgie de calvitie est plus longue que la technique par bandelette par exemple. De même, le FUE n’est réservée qu’aux calvities peu importantes. En plus, les femmes sont moins enclines au rasage de leurs cheveux, ce qui limite cette intervention pour le traitement chirurgical de l’alopécie androgénétique féminine.

Suites opératoires

Un pansement est nécessaire durant la première nuit. Il est possible d’utiliser un shampoing dès le lendemain. Un œdème peut apparaître au niveau du front et qui disparaîtra au bout de 4 jours. Les cheveux implantés tombent au bout de 10 jours, sauf les plus longs qui peuvent persister. La croissance des follicules implantés s’estompent au bout de 3 mois, et les nouveaux cheveux recommencent à pousser vers le 4ème mois. Les kystes sont l’une des principales complications de cette intervention qui peuvent survenir si des débris cutanés se sont insérés dans les micro-fentes.