Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/chemahdoc/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 1875

Chirurgie seins Tunisie : Augmentation mammaire composite

Auparavant, la mise en place de prothèses mammaires n’était pas très recommandée aux femmes minces. En effet, l’insertion de l’implant derrière le muscle pectoral provoquait plusieurs inconvénients : des douleurs intenses, un affaiblissement des muscles, une déformation des seins à cause des contractions musculaires et un changement de l’emplacement des prothèses qui, migraient vers le bas. Les implants mammaires qu’on utilise actuellement, sont très variés. À chaque type de silhouette correspond une prothèse bien appropriée.

De plus, le lipofilling mammaire permet de camoufler toute sorte d’irrégularité due à la présence d’un corps artificiel à l’intérieur du sein. On appelle l’intervention associant une augmentation mammaire par pose d’implants mammaires à un lipomodelage des seins : une augmentation mammaire composite. Les femmes minces peuvent désormais se présenter pour cette intervention esthétique et bénéficier d’un résultat sûr et très efficace. Les prothèses mammaires sont insérées devant le muscle pectoral c’est-à-dire à l’emplacement naturel de la glande mammaire.

Cette opération d’augmentation mammaire permet d’obtenir une bonne couverture adipeuse. Le lipofilling camoufle le bord de l’implant ce qui augmente l’épaisseur des tissus environnants. Pour optimiser le résultat, il est aussi possible d’ajouter de la graisse aux autres quadrants du sein ce qui va améliorer le rapport entre les tissus vivants et l’implant. Les prothèses sont insoupçonnables et le toucher reste parfaitement naturel.

Lipofilling mammaire et cancer du sein

Depuis des années, on utilise le lipofilling dans les interventions de reconstructions mammaires (des chirurgies réparatrices qui consistent à recréer de nouveaux seins aux patientes ayant subi une mastectomie). La technique sert à rendre plus probants les résultats des reconstructions.

Dans certains cas, le chirurgien peut ne pas opter pour les reconstructions lambeaux et privilégier une reconstruction mammaire faite exclusivement à l’aide de la greffe d’une graisse autologue. Toutefois, le lipofilling mammaire n’a été autorisé qu’en 2011 : on pensait que les cellules graisseuses injectées à l’intérieur de la poitrine entravaient le dépistage du cancer du sein.

A ce jour, il n’existe aucune preuve scientifique permettant de penser que le lipomodelage mammaire pourrait induire un cancer du sein. En revanche, il ne permet pas de prévenir la pathologie si elle devait apparaitre. La possibilité d’être touché par une tumeur du sein est tributaire de plusieurs facteurs notamment l’âge de la patiente et ses antécédents familiaux.

Le lipofilling mammaire doit être fait par un chirurgien esthétique habilité. Un lipomodelage fait dans les règles de l’art ne cause aucune difficulté diagnostique. Un radiologue expérimenté peut facilement faire la différence entre la graisse injectées et les cellules cancéreuses.

La patiente demandant un lipofilling mammaire ou une augmentation mammaire composite s’engage à faire une mammographie et une radiographie une fois par an. Si vous souhaitez avoir plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Dr Hichem Mahmoud, considéré parmi les meilleurs chirurgiens esthétiques de la Tunisie.

A consulter également 

Chirurgie des seins tubéreux
Les prothèses mammaires en silicone
Reconstruction des seins après mastectomie